Napoléon Bonaparte

Napoléon Bonaparte

  1. Le général Bonaparte

Depuis 1795, la France est dirigée par le Directoire. Le pays est toujours en guerre. De nombreux généraux s’illustrent sur les champs de bataille. L’un d’eux s’appelle Bonaparte, il est très populaire auprès de ses soldats.

 

  1. Un nouveau gouvernement

Le 18 Brumaire de l’An VIII (9 novembre 1799), il renverse le Directoire par un coup d’état, et le remplace par le Consulat. A 30 ans, Bonaparte est ainsi nommé « Premier Consul ». Il sera plus tard nommé consul à vie. Cela commence à le faire ressembler aux anciens rois.

 

  1. Napoléon 1er

 Le dimanche 2 décembre 1804, à Notre-Dame de Paris , Napoléon est proclamé Empereur sous le nom de Napoléon 1er. C’est un empereur autoritaire qui n’accepte pas qu’on lui résiste. Il devient comme les rois absolus de l’ancien régime.

 

  1. La grande armée et la longue suite de guerres

Napoléon 1er  est à la tête de la plus grande armée d’Europe : la Grande Armée. La plupart des guerres de l’Empire napoléonien se font contre l’Angleterre, qui s’associe à l’Autriche, la Prusse ou encore la Russie dans des coalitions.

 

  1. Les années victorieuses : 1804 – 1807

 Les Autrichiens et les Russes sont écrasés à Austerlitz le 2 décembre 1805. S’ensuivent de nombreuses autres victoires (Iéna : 1806, Friedland : 1807, Eylau : 1807) qui font de Napoléon le maître de l’Europe en 1807. La France s’est agrandie et compte 134 départements.

 

  1. La chute de l’empereur

C’est en 1812, lorsqu’il décide d’attaquer la Russie que Napoléon subit sa plus grosse défaite. Il arrive à Moscou, mais il ne peut pas se ravitailler car la ville a brûlé. La Grande Armée bat alors en retraite, en plein hiver. Des centaines de milliers de soldats français perdent alors la vie pendant le retour en France. La traversée du fleuve Berezina reste un symbole de cette retraite de Russie.

 

  1. L’exil de l’empereur

Après cela, l’armée française est très affaiblie. La France est envahie. Napoléon abdique le 6 avril 1814. Il est exilé sur l’île d’Elbe.

Louis XVIII, frère de Louis XVI, revient alors en France et est proclamé roi. C’est le retour de la monarchie.

Napoléon s’enfuit de l’île d’Elbe et reprend à son tour le pouvoir le 20 mars 1815 pendant 100 jours.

Obligé d’affronter toute l’Europe qui s’est alliée contre lui, il est battu une dernière fois à la bataille de Waterloo ; il est finalement exilé dans une île lointaine, l’île de Sainte Hélène.

 

  1. La mort de l’empereur

Napoléon meurt à Sainte-Hélène 5 mai 1821. Ses cendres seront rapatriées en France en 1840. Son tombeau se trouve aux Invalides, à Paris.

 

  1. L’héritage de Napoléon

Malgré toutes les guerres qu’il a menées, Napoléon a aussi laissé de nombreuses choses dont certaines perdurent de nos jours : les lycées, le baccalauréat, les préfets, le code civil, le franc germinal, l’Arc de Triomphe, le mariage* civil, la légion d’honneur, le découpage territorial de la France, l’organisation des villes…

 

 

Scroll to top